23 Jul 2018
HomeSportBasketball (Eli. Mondial 2019) : Oumar Sampil explique les causes de l’échec cuisant de la Guinée

Basketball (Eli. Mondial 2019) : Oumar Sampil explique les causes de l’échec cuisant de la Guinée

Récemment malmenée en Tunisie lors des éliminatoires de la Coupe du Monde 2019, la Guinée a un long chemin à faire pour rivaliser avec les autres nations. Le président de l’Association Guinéenne de Basketball est bien conscient de cela. Dans un entretien accordé à RariliNews, Oumar Camara Sampil explique les raisons de l’échec cuisant de la Guinée et se projette vers l’avenir.

Bonjour monsieur Sampil, la Guinée s’est fait éliminer de la course pour la coupe du monde. Aucune victoire face au Cameroun, la Tunisie et le Tchad, qu’est ce qui peut expliquer cette déroute du Syli en Tunisie  ?

Bonjour, c’est vrai c’est un échec cuisant de la Guinée, on n’a eu que des défaites en match aller et retour donc six défaites face à ces trois pays. C’est vraiment dommage, parce que si on faisait de bons résultats et terminait à la première place on aurait obtenu le ticket pour la course au mondial 2019. C’est un niveau supérieur, ça ne pardonne pas du tout. Dans ce genre de compétition il faut être prêt, techniquement, physiquement et surtout mentalement. Mais je pense qu’on n’était pas prêt à 100% sur ces points là. C’est ce qui explique cet échec, on doit avoir une bonne préparation avant ce genre de tournoi. Je pense qu’on était l’équipe la moins préparée pendant cette compétition.

Et pourquoi la Guinée ne s’est pas bien préparée ?

Il y a pleins de facteurs. Aujourd’hui il faut qu’on fasse un stage de préparation de qualité et pour celà il faut qu’on ait les moyens nécessaires. On a fait de gros efforts, nous avons un staff bien complet (coach, préparateur physique…) mais le chemin reste à faire, il faut faire la préparation avant chaque compétition.

Comment allez vous vous y prendre à l’avenir, pour que la Guinée puisse rivaliser avec les autres pays ?

En fait, je crois que nous avons des talents. Mais celà ne suffit pas, il faut une bonne préparation pour réussir dans une compétition. Aujourd’hui, un des défis de la fédération guinéenne de basketball, est de pouvoir permettre aux équipes d’avoir au moins trois à quatre semaines de préparation avant une compétition. C’est la préparation qui fait aujourd’hui la différence dans toutes les compétitions.

C’est les moyens financiers que nous n’avez pas pour faire cette bonne préparation, l’Etat ne vous aide pas, c’est quoi le problème ?

Non, moi je ne dirai pas que nous n’avons pas d’accompagnement de la part de l’Etat. On n’a pas d’accompagnement tout court, le privé et l’Etat, dès fois ils font ce qu’ils peuvent mais il nous faut suffisamment des moyens pour aller de l’avant et concurrencer les autres.

Est ce que la Fédération Guinéenne de Basketball aussi se bat pour avoir des sponsors ?

Oui biensur, on se bat comme on peut. Mais aujourd’hui c’est le sport business, pour avoir plus de sponsors il faut gagner. Plus vous gagnez, plus vous avez de sponsors, donc nous nous battons pour obtenir de bons résultats sur la scène internationale pour que dans les années à venir un gros sponsors nous signe. Il faut savoir que la Guinée vient de loin, il faut le temps nécessaire pour avoir le niveau des autres nations qui sont au dessus de nous.

Merci d’avoir répondu à nos questions

C’est un plaisir pour moi !

 

 

News publiée par la rédaction

Sharing is caring!

Comments

comments