13 Dec 2018
HomeNewsFESTARGUI 2018 : Instinct Killers boude le festival et cause des dégâts

FESTARGUI 2018 : Instinct Killers boude le festival et cause des dégâts

Le groupe Instinct Killers était l’une des têtes d’affiche de la troisième édition du Festival des Arts de Guinée (FESTARGUI) qui s’est tenue du 23 novembre au 2 décembre dernier à Siguiri en Haute Guinée.

Malheureusement pour une question d’argent, Fish Killer et sa team n’ont pas pu se produire. Que s’est-il passé jusqu’à ce que le crew Instinct Killers s’est attaqué aux installations des chambres d’hôtel où le groupe logeait? Selon la convention, les organisateurs de FESTARGUI, dirigé par Hamed Keita, devait verser 20 millions de francs guinéens au groupe comme cachet. Sur le montant, 16 millions ont été payés…

Face à ce comportement jugé illégal par bon nombre d’observateurs notamment le PDG de la structure Tinkisso Record qui a décidé de porter plainte contre le groupe Instinct Killers : « Nous allons travailler avec la police pour regrouper tous les procès verbaux,  nous allons porter plainte auprès du procureur de la république, une fois à Conakry pour demander dommage et intérêt, parce qu’ils ont été l’une des causes de tout ce qui nous est arrivé. Nous allons demander réparation car je suis sûr qu’il ya une justice dans mon pays. Je me mettrais à leur disposition pour que justice soit faite », a déclaré Hamed Keita.

En attendant la réaction du groupe Instinct Killers accusé par le festivalier pour vandaliser plusieurs des installations du complexe hôtelier où il habitait en qualité d’artiste invité au compte de la troisième édition du Festival des Arts de Guinée à Siguiri.

 

 

Aboubacar Fodé Bangoura

 

 

Sharing is caring!

Comments

comments